UNE GUERRE

//Document//

Auteur Dominique Lorentz,  éditions Les arènes (1997), 215 pages

«Si c’est un polar, c’en est un à la Umberto Eco, se déroulant presque entièrement en bibliothèque. Experte en rien, Dominique Lorentz considère en effet que tout est dans les livres et les journaux, qu’il suffit de savoir les lireArnaud Viviant & Marc Weitzman, «Guerre solitaire», entretien avec Dominique Lorentz, Les Inrockuptibles, 23 juillet 1997

«28 juillet – Excellent numéro des Inrockuptibles: la musique cubaine, Schuiten et Peeters (Les Cités obscures), le groupe Archive, une interview de la journaliste Dominique Lorentz à propos de son livre-bombe sur les tractations militaires entre France et Iran, et même Stendhal (Promenades dans Rome). Ils m’agacent, surtout par leur côté politiquement correct et Jockey Club d’extrême gauche, mais en oubliant cela – qui est ringard –, ils ont de fichues antennes, pas loin d’être les meilleurs capteurs de la place.» Marc Lambron, «Quarante ans» (Grasset, 2017)