La Story en cinq temps

Des années supersoniques du «Concorde» à aujourd'hui, du sport de haut niveau au journalisme, l'histoire de Dominique Lorentz sent la poudre (celle qu'on fait fumer sur les pistes de ski) et la poussière (celle des rayonnages de la Bibliothèque nationale de France).

1//Années 1960-1970

Naissance dans la région de Grenoble, dans une famille d'enseignants. Enfance dans un village de montagne où l'école de la République expérimente le «ski à mi-temps». Dix ans de compétition de ski. Membre de l'Équipe de France de ski alpin (spécialité, la descente). Scolarité en section sport-études. Écriture de nouvelles et de poésie, pratique du dessin.

2//Années 1980-1990

École nationale supérieure des Beaux-Arts. Premier métier, appris sur le tas, le conseil en communication -la discipline n'était alors pas enseignée en France. Adjointe du directeur de la communication de Kis France, à Grenoble. Installation à Paris. Directrice de clientèle puis chargée de mission dans des agences conseil. Suivi de la privatisation de TF1. Création et développement d'une agence spécialisée dans l'identité des marques: identité visuelle, édition, évènement... Principal client -conquis à la loyale, dans le cadre d'un appel d'offres-, le ministère des Postes, des Télécommunications et de l'Espace.

3//Années 1990-2000

Troisième cycle de journalisme. Publication aux Arènes des essais et documents «Une guerre», «Affaires atomiques», «Secret atomique», sur la base de recherches effectuées à la Bibliothèque nationale de France. «Affaires atomiques» devient un ouvrage de référence sur l'Histoire de la prolifération nucléaire et son auteur un expert. Écriture du documentaire «La République atomique» pour Arte (Les mercredis de l'Histoire). Collaboration à l'essai d'Alexandre Adler «J'ai vu finir le monde ancien» (Grasset). Contribution au manuel d'Histoire des Terminales édité par Nathan sous la direction de Jacques Marseille («Le monde, l'Europe, la France de 1945 à nos jours»). Recrutement par la Défense et publication du récit «Des sujets interdits», toujours aux Arènes.

4//Années 2000-2010

Sept ans de collaboration à la revue XXI, du numéro zéro (pré-lancement du titre) au numéro 25. Responsable des pages actualité: direction de la dizaine de rubriques de décryptage de l'actualité internationale placées en ouverture de la revue; écriture de près de 900 articles sur tous les sujets -diplomatie, économie, sciences, société, arts, culture...

XXI est une revue trimestrielle de grand reportage distribuée en librairie et vendue par abonnement. Elle n'a pas de prolongement sur le Web et ne dispose d'aucune version numérique. Ses fondateurs considèrent que l'avenir de la presse n'est pas sur Internet, mais dans le papier. Ils ont affirmé leur vision du marché dans un «Manifeste» publié en janvier 2013.

5//Aujourd'hui

Création de l'entreprise LeGrandDeal. Développement du ZZPROJECT, premier «pure player» français et européen d'information économique global.

On parle de «pure player» lorsqu'un site d'information n'est adossé à aucun journal imprimé et qu'il opère donc exclusivement sur le Web. On parle de média global lorsqu'un site ou un journal s'adresse à un public présent dans toutes les régions du monde et qu'il est, à cet effet, diffusé en une ou plusieurs langues dont l'anglais, langue internationale.